Le bondage : tendance sexuelle du moment

Pour plus de désir et pour atteindre un degré élevé d’excitation et de plaisir, les partenaires s’adonnent souvent à des pratiques sexuelles très libertines. Ces nouvelles pratiques augmentent la jouissance et permettent de faire une expérience inouïe, remplie de plaisir. Parmi ces pratiques, nous comptons le bondage, une sorte de sadomasochisme. En quoi consiste cette nouvelle tendance sexuelle ?

Le bondage : qu’est-ce que c’est??

Il s’agit d’une pratique inspirée d’un art japonais, destiné à la base à torturer les victimes. C’était donc une technique qui consistait à ligoter la victime, pour mieux les punir et leur faire ressentir douleur et inconfort. Progressivement, cette pratique a perdu sa connotation répressive et a été adoptée dans les mœurs sexuelles en Europe surtout. Il est inscrit aujourd’hui dans les pratiques BDSM et procure énormément de plaisir aux partenaires qui s’y adonnent. Toutefois, le bondage n’est pas bien vu aux yeux de tous, car pour ces derniers, loin d’être une source de plaisir, c’est plutôt un acte de soumission et de douleur physique. Il faut donc être véritablement libertin et vouloir découvrir de nouvelles sensations pour le pratiquer.

Le bondage

Comment le pratiquer??

Le bondage met en présence deux parties : le dominé et le dominant. Le dominant attache le dominé de sorte que ce dernier ne puisse effectuer certains mouvements pendant toute la période du rapport sexuel, jusqu’à l’orgasme. Toutes les parties du corps n’ont pas besoin d’être attachées pendant le rapport. Il revient aux partenaires de déterminer les parties qui seront ligotées. De même, pour attacher son partenaire, il n’est pas nécessaire de le faire de façon coriace. Le dominé pourrait avoir des douleurs et se sentir dans une situation inconfortable. Les partenaires choisissent également la matière qui sera utilisée pour l’attache. Il peut s’agir d’un ruban, des menottes ou encore de la ficelle.

Pour plus d’excitation, certains accessoires tels que le corset, le latex, les monogants ou les minerves peuvent être utilisés au cours du rapport sexuel. Dans cette relation de soumission/domination, on ressent de la pure sensualité, tous les sens sont en éveil et le plaisir est vraiment intense. Par ailleurs, il faut que l’utilisation des attaches soit faite sous le consentement mutuel des partenaires et de sorte que tous les deux ressentent le plaisir. Des mesures de sécurité à respecter pendant le bondage sont inscrites dans les livres de BDSM.

Les avantages du bondage

Tout comme les autres pratiques sadomasochismes, le bondage permet d’avoir des orgasmes avec des jouissances à l’extrême. Plus qu’une pratique sexuelle, c’est un moyen de communication pour le couple. Il permet de voir un nouveau visage de l’excitation et du plaisir. C’est également un moyen pour les partenaires de mieux se découvrir, de sortir de leur routine sexuelle et d’apporter des flammes dans la relation. Le bondage pimente la vie sexuelle et procure davantage de plaisir. Et qui dit plaisir sexuel, dit épanouissement. C’est donc aussi un moyen d’épanouissement des partenaires.

Si vous recherchez de nouvelles sensations pendant vos rapports sexuels, pratiquer le bondage. Vous serez sans doute satisfaits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *